fr / en
CONTACTEZ-NOUS

+32 (478) 43 94 65
N56 - cuirassier de la garde

N56 - Cuirassier de la Garde

ref. EK Castings Zinnfigur N56

N56 - Cuirassier de la Garde – France - 1809-15 - EK castings
 
Issus de la grosse cavalerie de l’Ancien régime, et de la cavalerie de bataille de la Révolution française, les premiers régiments de cuirassiers sont véritablement créés en France en 1801, sous le Consulat. Loin de procéder d’une quelconque mode militaire, ce nouveau type de cavalerie constitue véritablement l’un des bras armés de la tactique napoléonienne.
 
La taille minimale des cuirassiers était fixée à 1,73 m. Outre la cuirasse (équipement dont étaient dépourvus les trompettes) , ils recevaient une carabine - aussi appelé mousqueton -, une latte, sorte de sabre droit, et deux pistolets. La sellerie se composait d'une schabraque liserée aux couleurs régimentaires en peau de mouton couvrant les fontes, d'une couverture de selle carrée et d'un porte-manteau rectangulaire timbré du n° du régiment. La puissance de leurs charges était telle, qu’ils étaient surnommés familièrement « Les gros frères » ou « Les hommes de fer » : Balzac, dans le Colonel Chabert, et Victor Hugo, dans les Misérables, ont décrit ces charges comme faisant trembler tout le champ de bataille. Les cuirassiers furent commandés par les plus grands généraux de l'ère napoléonienne: Murat, Ney, Lannes, Bessières, La Tour-Maubourg, Lasalle, d'Hautpoul, Espagne, etc.

à partir de
- € TTC