fr / en
CONTACTEZ-NOUS

+32 (478) 43 94 65
N61 - fusilier d'infanterie de ligne

N61 - Fusilier d'infanterie de ligne

ref. EK Castings zinnfigur N61

EK Castings N61 - Fusilier d'infanterie de ligne – France - 1812-15
Le 19 janvier 1812, l’Empereur signe le décret établissant le nouveau règlement d’habillement des troupes d’infanterie, établit par le major Bardin en 2 volumes de 1000 pages.
Il est adopté un habit court ou habit-veste dont les revers couvrent l’estomac. L’habit-veste conserve les couleurs traditionnelles mais la forme en était nettement changée. Les retroussis devaient être ornés de "N" bleus découpés dans du drap, mais il est possible que tous les régiments n'aient pas eu le temps d'opérer cette adaptation. Les boutons de l'habit étaient frappés théoriquement du numéro du régiment ; dans la pratique, les changements de numéro des ont dû causer aussi des manques d'uniformité dans cette partie.
La capote est de drap beige, croisant et boutonnant sur la poitrine au moyen d'une double rangée de cinq boutons d'étoffe. Lorsqu'il n'en était pas vêtu, le fusilier la roulait et la fixait sur le havresac.
Le soldat reçoit un pantalon serré qui descend jusqu’à la cheville, et sur lequel se portent  les guêtres. Il recevait aussi un pantalon ample de toile, qui se porte par-dessus les guêtres, pour la tenue de campagne.
L'armement est le fusil, du modèle 1777 corrigé, avec sa baïonnette. Poids total: 5 kg.
L'équipement des fusiliers est composé de la giberne avec le porte-giberne en buffle, large de 31 lignes (67 mm), et sur lequel est fixé le porte-baïonnette.
Le shako est souvent recouvert d'un couvre-shako, de matière, couleur et forme assez variables, mais généralement de toile cirée noire. Les shakos devaient être ornés d'une houppette à la couleur de la compagnie (circulaire du 21 février 1811), ronde, plate, de 5 centimètres et demi de diamètre, d'un centimètre d'épaisseur, sans numéro, et ce pour tous les bataillons indistinctement. Elles étaient :
- vert foncé pour les premières compagnies de fusiliers
- bleu céleste pour les secondes
- aurore pour les troisièmes
-violet pour les quatrièmes.
Source:
http://www.1789-1815.com
https://micheldamiens.wordpress.com/article/l-infanterie-francaise-a-waterloo-3cgja7u7z8vuo-26/

à partir de
- € TTC