fr / en
CONTACTEZ-NOUS

+32 (478) 43 94 65
N49 - ier rég. des grenadiers

N49 - Ier Rég. des Grenadiers

ref. EK castings Zinnfigure N49

N49 - Ier régiment des grenadiers à pieds de la Garde - Porte- drapeau. France, 1812- 1814 - "Valeur et Discipline"
Le 1er régiment de grenadiers à pied de la Garde impériale est un régiment d'élite de la Grande Armée. Il est l'une des quatre seules véritables unités de la Vieille Garde (avec le 1er chasseurs à pied, les chasseurs à cheval et les grenadiers à cheval).Il est le plus ancien régiment d'infanterie de la Grande Armée.
Ce régiment, ainsi que le 1er chasseurs, peut être qualifié de la plus valeureuse des unités de combat des guerres napoléoniennes et parmi l'une des plus valeureuses de tous les temps. Les hommes composant ce régiment sont des vétérans: Presque tous ont plus de quatorze ans de service et les soldats à trois brisques n'y sont pas rares (la brisque est un chevron qui se porte sur la manche entre le coude et l'épaule; chacune d'entre elle indique que son possesseur a effectué sept ans de service). Ils ont donc vécu de nombreuses campagnes. La plupart de ces soldats combattaient déjà durant la Première Coalition.
D'Austerlitz à Waterloo, les vétérans du 1er grenadiers n'ont jamais reculé devant l'ennemi. À la retraite de Waterloo, le 1er grenadiers ne recula que parce que Napoléon le lui ordonna. À Waterloo, quatre sur dix sont légionnaires (récipiendaires de la légion d'honneur).
 
Orlonosets grenadiers à pied de l'Impérial. Garde. France, 1812-1814
symbole - le coq. sculpteur Imperial Chaudet a fait un modèle basé sur l'aigle des légions romaines. aigle doré a été coulée en bronze et monté sur un piédestal, se penchant sur la patte droite coup de foudre de Jupiter. Désormais, « Eagle » sur un bleu était flagstaff un symbole sacré et qu'il fallait protéger chaque soldat jusqu'au dernier souffle. Dans un premier temps, « Eagle » a été complété par une bande de matériau modeste de l'échantillon en 1804, qui avait un diamant blanc central, coins bleu et rouge. Toutes les inscriptions et les éléments décoratifs ont été faits avec de la peinture en bronze.
 
Le décret du 25 Décembre, 1811 a déclaré: « L'aigle peut être accordée que nombre d'unités d'infanterie est pas moins de 1 200 rangs combattants ... ». Ainsi, le régiment avait qu'un seul wearable « Eagle » dans le 1er bataillon.
 
En 1811, un nouvel échantillon du drapeau, est nettement différent d'un simple échantillon 1804. Le tissu est un drapeau tricolore avec des rayures verticales de bleu, blanc et rouge. Nouvelle bannière avait une broderie riche en or, franges et rubans de velours avec des glands d'or. L'inscription sur le front a légèrement changé: à la place il y avait une autre « Empereur des Français » - « Napoléon ». Mais sur le revers des ordres de Napoléon étaient brodés en or le nom des batailles victorieuses où il a personnellement commandé.
régiments de la garde ont reçu la bannière d'un nouveau modèle en 1813. Du côté avant, il se lit comme suit: IMPERIAL GARDES / Napoleon / tablette / pied / grenadier. Sur la face arrière: Marengo, Ulm / Austerlitz, YEN / Eylau, Friedland / EKMYUL, Esslingen / VAHRAM, SMOLENSK / Moskva-rivière / VIENNE, BERLIN / MADRID, Moscou.
Après l'abdication de Napoléon en 1814, la plupart des « Aigles » ont été détruits par ordre du gouvernement de Bourbon.
Pendant les « 100 jours » ont été faits nouveaux « Aigles » de la même espèce, mais de qualité inférieure. Gardes du Corps n'a reçu que deux Aigles - un dans les 1ers régiments d'infanterie de grenadiers et de gardes à pied.

à partir de
- € TTC